Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Numérique / Exemples d'usages / Le concours académique / Comment développer le goût de lire et d’écrire par les Tice ?

Comment développer le goût de lire et d’écrire par les Tice ?

Un concours qui fait entrer les nouvelles technologies dans la classe

 

Le concours d’écriture du site Lettres de l’Académie de Lille

 

Claude Carpentier IA. IPR Lettres

Chargée du dossier Lettres TICE

 

 

Parallèlement à des propositions de formations en TICE Lettres favorisant une intégration raisonnée de l’informatique dans les pratiques de classe, le concours académique d'écriture par les TICE s’est fixé comme objectif de réconcilier le domaine du plaisir et de l’effort comme le recommande l’Accompagnement des programmes du Collège :

« Le plaisir d’écrire se cultive ; l’écriture s’apprend »

« Tout écrit est finalisé, il appelle la présence d’un lecteur qu’il s’agit d’informer, d’émouvoir, de séduire, de persuader »

« Pour favoriser cet apprentissage de l’écriture, on développe l’utilisation du traitement de textes… »

 

Vous avez dit concours ?

Il s’agit aussi de stimuler une articulation continue de l’écriture et de la lecture : écrire, réécrire, lire, relire, évaluer, éditer :

Ce concours, ouvert à toutes les classes de collège et de lycées (y compris lycées professionnels) assistées de leur professeur de Français consiste à réaliser un travail d’écriture créative et collective (du simple texte au petit site web illustré) à partir de lanceurs d’écriture diversifiés. L’évaluation des productions est réalisée par des classes volontaires, qui comme tout jury littéraire qui se respecte, s’engagent à argumenter leurs choix. Les productions et leurs appréciations sont publiées sur le site lettres de l’Académie, donnant un statut « public » aux écrits pour une valorisation optimale du travail des élèves.

 

Du crayon à la souris d’ordinateur : optimiser les apprentissages fondamentaux

En salle pupitre ou en salle en réseau, l’utilisation de l’outil informatique facilitant un va et vient appréciable de l’individuel au collectif conduit naturellement l’élève à adopter successivement des postures d’évaluateur (quand il relit et apprécie sa prestation ou celle d’un camarade) et de producteur (quand il passe aux phases de réécriture et d’amélioration des brouillons).

L’écrivain en herbe qu’il devient lui fait découvrir que le goût d’écrire et de créer en exploitant les ressources des TICE (du traitement de textes aux supports plus complexes) nécessite de véritables efforts pour favoriser chez le lecteur potentiel l’accès au sens et donc le plaisir et le goût de lire : une manière innovante d’aborder les joies et les affres de la création.