Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Ressources et démarches / Projets lycée / Seconde / La tragédie et la comédie au XVIIe siècle / Étude d'une œuvre intégrale : Phèdre de Jean Racine

Étude d'une œuvre intégrale : Phèdre de Jean Racine

L'étude est centrée sur le personnage de Phèdre et les caractéristiques du personnage tragique. Elle vise aussi à sensibiliser les élèves au langage théâtral et à la mise en scène. Le registre tragique est abordé dans d'autres genres littéraires et dans la peinture (Guernica de Picasso)

 

Par Sabine Ducrocq, Lycée Marguerite de Flandre Gondecourt 

 

Objectifs pédagogiques d’ensemble Approfondir la connaissance du langage dramatique
Sensibiliser les élèves à la représentation sur scène : association du verbal, du gestuel, du sonore.
Réfléchir sur la mise en scène
Les registres tragique et pathétique.

Histoire littéraire :
Racine et le classicisme, Racine et le Jansénisme.
La tragédie moderne (à travers les lectures personnelles des élèves)

Compétences en lecture Lecture de différents types de textes : critiques, documentaires et littéraires
Lectures cursives : une tragédie du XXème siècle ; Antigone d’Anouilh ou Electre de Giraudoux
Compétences visées en écriture Chaque lecture méthodique fait l’objet d’une préparation 
Ecriture de commentaire 
La dissertation
 

Déroulement des séquences

Séance 1
Qu’est-ce qu’un mouvement littéraire ? Bref rappel des connaissances de seconde.
Mise au point sur le classicisme : Document distribué et lu au préalable.
Ce cours constitue une charnière entre la séquence 2 (étude des Fables de La Fontaine) et cette séquence.

Séance 2
Cours d’introduction au théâtre et à la tragédie
a) Spécificité de l’œuvre dramaturgique. Prise en compte de tout ce qui constitue un spectacle. La double énonciation.
b) La tragédie : le champ sémantique de tragique
c) Lecture d’un extrait de La Tragédie grecque de J. de Romilly. Prise de notes.

Séance 3 : PHEDRE
Lecture préalable de la tragédie . Contrôle de lecture.
Lecture de la préface : son rôle, son contenu

Séance 4
Examen de la distribution : ascendance des personnages principaux, examen de l’arbre généalogique.
I,1 Analyse de l’exposition (travail préparé par les élèves)
 Les rôles de l’exposition : informer ( présentation des personnages et de la situation au moment où la pièce commence), créer une attente (formulation des questions que se pose le spectateur).
Recherche d’information sur les noms propres de la scène.

Séance 5
Acte I,3 : Début de la scène : rôle d’Oenone : comment obtient-elle l’aveu ?
Analyse méthodique de la tirade de Phèdre v. 269 à 310
Préparation :Quelles sont les différentes étapes de l’aveu ?>Montrez que cette tirade s’inscrit dans un registre tragique. 
Exercice de lecture.
Approfondissement : la poétique de la passion. Etude des images de l’ombre et de la lumière. Comment le traduire dans la mise en scène ? Projection d’une courte séquence dans la mise en scène de Luc Bondy.

Séance 6
Lecture méthodique 2 : (acte II, 5 - v.671 à 711) Aveu de Phèdre à Hippolyte
Préparation :
1. Résumez brièvement chacune des scènes 1 à 4 de l’acte II
2. Plan de la tirade : mettez en évidence les différentes étapes de l’aveu
3. Comment Hippolyte est-il présent dans la tirade ? L’absence de réponse de celui-ci est-elle perceptible ? A-t-elle une influence sur les paroles de Phèdre ?
4. Comment s’exprime la violence (gestuelle et verbale) ? Pour répondre à cette question, repérez certaines  figures de style et observez le rythme de la tirade. (Cette question prépare la réflexion sur la mise en scène )
5. En prenant appui sur les champs lexicaux, étudiez comment se mêlent dans certains extraits les notions de fatalité et de culpabilité.

Séance 7
Exercice de préparation à l’oral
Travail individuel en 20 mn : Montrez que dans cette tirade Phèdre a toutes les caractéristiques de l’héroïne tragique.
Les élèves peuvent se servir de leur préparation (corrigée en cours) et des notes qu’ils ont prises. Ils doivent les réorganiser en fonction de la question posée. Un élève présente son travail à l’oral. Reprise collective et élaboration d’un plan.

Séance 8
Le rôle du metteur en scène
Projection de l’acte I dans la mise en scène de Jean Kerchbron1980 ( Le rôle de Phèdre est interprété par Silvia Monfort)
Lecture de deux documents (distribués précédemment) : J.L.Barrault Mise en scène de Phèdre Seuil 1946 (Littérature 1ère HATIER p254 et BREAL 2de p337) et A.Vitez, extrait du programme distribué lors de la mise en scène de Phèdre 1975. (BREAL 1ère p504). Commentaires.

Séance 9 :
Lecture dirigée de l’acte III

Séance 10 :
Lecture méthodique 3 : (IV,6 vers 1264 à 1551) La folie de Phèdre.
Préparation :
1. La folie de Phèdre
a) Comment le champ lexical de la vue sert-il de fil conducteur au délire de persécution qui s'empare de Phèdre ?
b) Etudiez les formes interrogatives et exclamatives dans l'ensemble du monologue. De quoi témoignent-elles ?
2. La cruauté du destin
a) De quelle manière le contraste entre l'ombre et la lumière représente-t-il la violence d'une situation sans issue ?
b) Relevez tous les adjectifs épithètes antéposés. Commentez leur sens et leur fonction.
En cours : comparaison de deux mises en scène.

Séance 11 
Le récit de Théramène 1525 à 1551 
Cet extrait a été proposé en commentaire composé.

Séance 12 
Synthèse : les rôles de la tirade

Séance 13 : L’image
Analyse du tableau de Picasso Guernica

Séance 14
Présentation par deux élèves des lectures cursives : Antigone de J.Anouilh et Electre de J.Giraudoux . 
Mise en évidence des caractéristiques de la tragédie moderne. 
Définition du burlesque.

 Séance 15 : Exercice de dissertation 
Cf sujet extrait du manuel NATHAN Méthodes et Techniques p347. 
Mise en commun du travail préparé à la maison. 
Analyse du sujet, recherche du type de plan auquel il conduit.
Pistes de réflexion :
- registre tragique à redéfinir ; établir un lien entre registre tragique et tragédie (notion de destin tragique, les souffrances du héros tragique). Recherche d'exemples : Phèdre, mais aussiAntigone et Electre.
- La présence du registre tragique dans d'autres genres littéraires : le roman (les élèves citent souvent Zola, Germinal et L'Assommoir notamment : l'hérédité comme une fatalité) ; la poésie (lecture de quelques poèmes de Baudelaire, SpleenL'AlbatrosL'Ennemi)
- La présence du registre tragique dans la peinture : Guernica
- Le registre tragique et l'actualité (guerres, catastrophes...)

Annexe

Mots-clés associés : , ,
Ressources EDUSCOL pour la classe

Pour accompagner la mise en oeuvre des programmes, éduscol propose des documents ressources, classés par objets d'étude :

ressources pour la classe de seconde

ressources pour la classe de première