Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Ressources et démarches / Projets lycée / Seconde / Le roman et la nouvelle au XIXe siècle / Lecture d'une oeuvre intégrale : Tamango (Mérimée)

Lecture d'une oeuvre intégrale : Tamango (Mérimée)

Lecture découverte de l'oeuvre au fil des séances ; étude du personnage de Ledoux ; travail sur le rythme du récit ; la position de Mérimée sur l'esclavage, l'esthétique romantique.

 

Pré-requis et projet pédagogique.

Supposons que nous sommes au début d’Octobre, dans une classe moyenne ; un groupement de textes en Septembre a permis de réassurer un bon nombre des acquis de collège et d’accroître le nombre des outils d’analyse littéraire ; par ce groupement de textes, également, nous avons travaillé la lecture méthodique ; nous allons transférer ces acquis sur l’étude d’un texte narratif un peu plus long que les textes du groupement de textes, donc nous choisissons une nouvelle ; par ailleurs, notre projet pédagogique prévoit d’aborder l’argumentation fin Octobre, au plus tard à la rentrée des vacances de Toussaint. Il s’agit alors de trouver une nouvelle dont le thème puisse déboucher sur une réflexion argumentative, mais il s’agit aussi de croiser cela avec genre et registre, donc nous allons chercher vers une nouvelle manipulant l’ironie, la satire. Si possible, il serait intéressant que cette nouvelle nous permette d’aborder un mouvement ou phénomène littéraire du XIX ou XXème . La nouvelle choisie sera TAMANGO de Mérimée.

C’est une nouvelle romantique qui illustre le combat pour les libertés et la dignité humaine de ce mouvement.
C’est une nouvelle exotique, mais cet exotisme est-il traité en couleur locale ou de façon réaliste ?

Plusieurs notions d’histoire littéraire seront donc abordées.
C’est une nouvelle qui traite de l’esclavage, or ce problème, sous des formes un peu différentes, n’est pas étranger à notre monde ; les élèves seront par conséquent amenés à exprimer des opinions, à les défendre ou à critiquer certaines prises de position, donc à argumenter. Mérimée remet-il en cause la traite ou l’esclavage, par exemple, ou les deux ?
D’autre part, ce problème a déjà été pensé au XVIIIème, on pourra donc prolonger la lecture de l’oeuvre par un groupement de textes argumentatifs qui abordera la problématique de l’altérité.

Quel projet de lecture allons-nous choisir pour étudier cette nouvelle ? Dans le désir de ne pas nous éparpiller, nous allons nous centrer sur le thème essentiel du texte et sur son aspect argumentatif ; ce sera donc une formulation simple, aisément compréhensible par les élèves : TAMANGO : un réquisitoire contre l’esclavage ?

Il reste à concevoir des travaux qui équilibrent la pratique de l’oral et de l’écrit.

 


Objectifs.

puce3.gif (869 octets) Savoir-faire :
  • Etre capable de faire
    • une lecture analytique
    • un exposé
    • une fiche sur un personnage
    • une fiche de lecture
    • une lecture d’image
  • Etre capable de réinvestir certains outils d’analyse littéraire : incipit, explicit, focalisation, narrateur… 
  • Etre capable de réaliser un schéma actantiel
puce3.gif (869 octets) Savoirs :
  • Notions d’histoire sur la traite des noirs
  • Narratologie : la temporalité du récit : ellipses, accélérations, immobilisation etc…
  • Registres : Humour, ironie, satire
  • Notions d’histoire littéraire : romantisme, réalisme et couleur locale
  • Définition de la nouvelle

 


Déroulement de la séquence.

Pas de lecture préalable de la nouvelle

1ère séance : 1h

  • que vous évoque le titre ? connaissez-vous cet auteur ? qu’avez-vous lu de lui ? quelle grande période de l’histoire littéraire française a-t-il connue ?- recours à différents documents : manuels, dictionnaire des auteurs, biographie de Mérimée etc…
  • lecture à haute voix de plusieurs passages qui permettent de mieux cerner le sujet de l’oeuvre et de compléter les attentes de lecture

A la fin de cette séance, le projet de lecture est annoncé, le mot " réquisitoire " est expliqué, l’importance du ? soulignée.

2ème séance : 1h (Les élèves auront complété la lecture de la nouvelle chez eux.)
Lecture analytique du portrait de Tamango : le capitaine Ledoux se fit descendre sur le rivage …sans avaries à La Martinique – notion de focalisation : par qui est vu Tamango ? 1ère approche des registres : humour, ironie, satire. 1ère approche de la notion de narrateur.
Approche de la notion d’exotisme et de ses rapports avec le Romantisme.

3ème séance : 1h
Qui est Ledoux ? pour répondre à cette question : Lecture Analytique des 2 premiers § de la nouvelle / jusqu’à sur leurs pieds – suite du travail sur les registres ; la notion de narrateur : les indices permettant de la construire.

4ème séance : 1h
Les conditions de la traite des noirs : bref exposé par deux élèves sur l’abolition de l’esclavage et son historique (10 mn).
Travail par groupes : recherche dans le texte de tous les renseignements précis sur la traite et mise en fiche.
    1er groupe : ville de la traite en France – destination du navire :où achète-t-on des esclaves ? – les complicités avec l’administration française.
    2ème groupe : le navire négrier : sa construction, la vie à bord.
    3ème groupe : les négociations : qui sont les parties négociantes ? qu’est-ce qui est négocié ? à quel prix ? – le voyage vers les Antilles : mise en rapport des croiseurs anglais (l.21) et du dernier § de la nouvelle (registres).
Ce travail permet d’autre part de synthétiser les différents lieux de la fiction. Report sur une carte de ces différents lieux.

5ème séance 1h
Le jeu de l’extérieur et de l’intérieur dans la nouvelle : travail individuel à partir d’un questionnaire, puis mise en commun et travail de rédaction d’une synthèse (plan détaillé élaboré en classe et rédaction à la maison)

6ème séance : 1h
Etude de la temporalité dans l’oeuvre. Notion de rythme de la narration (questionnaire préparatoire à la séance à faire à la maison)
Réalisation d’une fiche-personnage sur Ledoux.

7ème séance : 1h
Lecture analytique de l’explicit de la nouvelle – les registres – les positions personnelles de Mérimée sur l’esclavage.

8ème séance : 1h
E
xposé par deux élèves : TAMANGO est-elle une nouvelle réaliste ?(15 mn)
La reprise de cet exposé permet d’aborder le problème du Romantisme et de son esthétique : goût du pittoresque, de la couleur locale et de se demander si Mérimée n’a pas recherché un certain réalisme plutôt dans l’évocation des moeurs et des modes de vie africains.

Module : série d’exercices sur les registres : humour et ironie et leurs procédés d’écriture : antiphrase, asyndète, ellipse, implicite etc…

9ème séance : 1h
Bilan en commun : réalisation de la fiche de lecture – schémas actantiels avec Ledoux pour sujet, puis Tamango.
Définition du genre : la nouvelle

10ème séance : 1h
C
ommentaire d’image : Révolte sur un bateau négrier (tableau d’un peintre " pompier " du XIX)

11ème séance : 2h
Evaluation de fin de séquence.

12ème séance :
Correction de l’évaluation
Réception : lecture commentée de différents jugements sur l’oeuvre

 


Lecture méthodique : portrait de Tamango.

Lecture professorale.
Examiner à quel type de texte on a affaire : temps employés, verbes d’action ou d’état, expansions nominales ou non : détermination de la structure du texte : texte descriptif encadré de courts passages narratifs.
Objet de la description : Tamango, donc portrait en présentation directe.

1er axe de lecture : le portrait en littérature est grosso modo organisé comme le portrait en peinture, donc recherche du parcours de l’oeil, des couleurs, du décor.

  1. parcours de l’oeil :de haut en bas, puis rapide vision d’ensemble mais pas de détails physiques sauf taille
  2. couleurs : franches, tranchées renvoyant à une certaine naïveté, primitivité : pourquoi ?
  3. décor : place du motif par rapport au décor : pourquoi ?Importance des personnages du second plan ?

1er bilan : comment peut-on qualifier ce portrait ? introduction des notions de pittoresque puis d’exotisme ; l’exotisme dans l’esthétique romantique, ses finalités.

2ème axe de lecture :
Qui dit portrait, dit peintre : Tamango est vu par un oeil. Recours aux fragments narratifs pour découvrir cet oeil : capitaine Ledoux.
Etude du jeu de la focalisation qui révèle un coup d’oeil d’expert (c’est pourquoi pas de détails physiques, mais mention de la taille)
Classement des éléments du portrait en positifs et négatifs qui révèle un regard dépréciatif : quelles hypothèses peut-on donc faire sur Ledoux ?
Observation du texte depuis " Ainsi équipé… " : y a-t-il changement de focalisation ? recherche des indices. Le rôle du narrateur dans ce texte.

2ème bilan : intérêt des différentes focalisations dans ce texte – qu’est-ce que cela révèle comme position différente à l’égard du Noir ? introduction de la notion de registre : humour, satire ou ironie ?

Bilan général sur le texte : comment se construisent les deux personnages – que comprend-on de la fiction ?
Il ressort de cette 1ère L.A. la nécessité d’approfondir le personnage de Ledoux ce qui fera l’objet de la prochaine L.A.

 


Questionnaire pour préparer la 3ème séance

- Pourquoi le texte présente-t-il 2 § ?

 - Répertorier précisément les étapes de la carrière de Ledoux. Sur quel registre cette carrière est-elle retracée ? (recherche d’indices précis dans le texte). Cela apparaît-il tout de suite ? Cela s’amplifie-t-il ? ou s’estompe-t-il ?

 - En rapport avec la question précédente sur le registre,commenter le choix du nom du brick : L’Espérance

 - Relever tout ce qui semble être des interventions directes du narrateur : à quoi servent-elles ?

 


 Evaluation de fin de séquence (2h.)

Les élèves disposent du texte.

Vous étiez second sur L’Espérance ; vous aviez pressenti la révolte et vous aviez noté dans votre cahier de bord personnel pourquoi cette révolte vous paraissait inévitable et à quels indices vous la déceliez : rédigez sous forme d’un journal (longueur souhaitée : environ 1page et ½).

Réalisez une fiche-personnage sur Tamango en vous appuyant sur des références précises au texte

Expliquez brièvement ce qu’est le commerce triangulaire.

A quelle date la loi française interdit-elle l’esclavage ?

" La traite du bois d’ébène " : quelle est cette figure de style ? que désigne-t-elle ?

Que révèle-t-elle chez ceux qui l’emploient ?

Mots-clés associés : , ,
Ressources EDUSCOL pour la classe

Pour accompagner la mise en oeuvre des programmes, éduscol propose des documents ressources, classés par objets d'étude :

ressources pour la classe de seconde

ressources pour la classe de première